‘’ Dans quel monde vivons… ‘’

Publié le 17 Octobre 2015

A la suite de l'article paru sous le titre " quand la justice voudrait étouffer la conscience...'', Dominique m'a fait parvenir le récit d'une anecdote vécue que nous publions ici...

********

‘’ Dans quel monde vivons… ‘’
  • "Ah Seigneur ! Dans quel monde vivons-nous ? C'est épouvantable, c’est un effroi ; si mes parents et mon pauvre mari voyaient ça, ils se retourneraient dans leur tombe. Ah Saint Antoine, que pouvons-nous y faire ? Rien mon pauvre. Ce sont des choses de fous. C'est pas vrai, c'est pas possible, c'est à peine croyable des choses comme ça". Voici ce que disait ma grand-mère en patois, lorsqu'elle vit les américains se poser sur la lune en Juillet 1969. Elle était dépassée par les événements ma pauvre mémé. Elle se faisait les questions et les réponses toute seule.

C'est un peu ce qui m'est arrivé il y a peu dans un embouteillage en région parisienne.

  • A l'avant du véhicule qui me précédait se trouvait une couple fort amoureux.

Le conducteur, un homme de 40 ans environ, se penchait toutes les trente secondes vers sa passagère, pour l'embrasser. Comme celle-ci, ne se penchait pas franchement, il m'était impossible d'apercevoir son visage. Il me semblait qu'elle avait les cheveux courts, c'est tout ce que je percevais en dehors des bisous et baisers qu'elle échangeait avec le conducteur, et là il n'y avait pas mystère. La voiture repartit pour quelques mètres, puis stoppa encore, bouchon oblige. A nouveau le conducteur se pencha vers sa passagère et lui donna un long baiser. Moi qui les suivais, j’étais aux premières loges. Je les observais et supputais quelques hypothèses : Est-ce un couple illégitime, des amants passionnés, des fiancés fougueux ou un mari et une épouse fous amoureux ; et de penser en moi-même "garde-s-en pour ce soir, tu vas la retrouver ta petite femme ! "

Puis au moment où la circulation allait repartir, la portière s'ouvrit et la passagère descendit.

Stupeur, effarement ! Celle-ci n'était autre qu'un homme d'une quarantaine d'années également… Tels deux jeunes fiancés, en s’éloignant ils s'envoyèrent des bisous l'un à l'autre.

‘’ Dans quel monde vivons… ‘’
  • A l’instant, la commisération qu’avait suscitée la scène amoureuse à laquelle je venais d’assister, fit place à un profond dégout.

Que l’exhibition amoureuse de deux hommes soit admise ou non, à la mode, complètement "branchée", n’y changea rien ; je n'en fus pas moins choqué et réellement scandalisé par le peu que j'avais vu pour la première fois de ma vie.

Ne vivant pas au fin fond du désert, je sais que ça existe, mais là malgré tout, en pleine rue, sans la moindre pudeur, et devant moi, il y avait de quoi être offusqué…

Je me suis surpris à penser : "Ah Seigneur ! Dans quel monde vivons-nous ? C'est épouvantable, quel effroi, si mes grands-parents voyaient ça, ils se retourneraient dans leur tombe. Mon Dieu, que pouvons-nous y faire ? Rien mon pauvre. Ce sont des choses de fous. C'est pas vrai, c'est pas possible, c'est à peine croyable des choses comme ça. Ne pouvaient-ils pas faire ça ailleurs ces deux-là, hors de la vue des gens".
Et Oui, j'avais repris à mon propre compte, les propos de ma grand-mère voici 46 ans. Serais-je moi aussi totalement dépassé par les événements, et pas en phase avec le siècle ? Peut-être…

Je venais d’être le témoin bien involontaire de ce que je pense être une forme d'immoralité étalée au grand jour. Elle heurtait de plein fouet non seulement ma conscience, mais aussi les mœurs dans lesquels mes parents m'ont élevé.

‘’ Dans quel monde vivons… ‘’

N’en déplaise à certains, cette immoralité-là, étalée, affichée, a offensé ma conscience morale d’homme et de chrétien… Que la chose ait été légalisée n’y a rien changé ; je reste réfractaire à ce soit disant progrès de société. Mais, aujourd’hui, ai-je encore le droit de le penser et surtout de le dire sans m'exposer à quelques réprobations bien senties ou quelques retours de bâtons procéduriers, par une certaine avant garde moderniste ?????

Dominique

Rédigé par Dominique

Publié dans #Opinion

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article